(jour 193) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (4/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

Le peu de réserve en or dont nous disposons ne peut être d’aucun recours et, si nous recourions à des devises étrangères, il nous faudrait payer des taux d’intérêt très élevés. Et comme les intérêts s’ajoutent aux intérêts, on ne peut contracter une telle dette à la légère. Et le faire sans la moindre idée de la façon de la rembourser mène à la faillite, ce qui, comme nous le savons tous, est également vrai à titre individuel. Vraiment, aujourd’hui, la situation est extrêmement préoccupante. En somme, les circonstances actuelles sont dues au fait que les gens ont été tant habitués aux circonstances favorables qu’ils se sont relâchés et ont été négligents

わずかの金貨の準備くらいではいかんともなし得ないので、外債によるにしても、なかなか高い利息を払わなければならない。その利息にまた利息がついてくるから、そういう負債はむやみにすることは出来ませぬ。ことに返却する目当もなくして負債すれば、破産することは我々個人の場合でも分り切ったことであります。実に今日は心配に堪えない有様にあるのであります。要するに、国民が今日まで順境に慣れて、気が弛[ゆる]み、油断があったため、今日の状態になったのであります。