(jour 188) Mission du jūdō Kōdōkan (8/9)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Kōdōkan jūdō no shimei 講道館柔道の使命 (Mission du jūdō Kōdōkan) », Jūdō nenkan 柔道年鑑. Janvier 1925.

A l’heure actuelle, lorsqu’on l’explique en se basant sur le principe de pérennité et de développement de la vie sociale tel qu’il est enseigné par le judo, la morale gagnera une base solide, la pensée sera unifiée, et les doctrines des différentes religions donneront leur pleine lumière. De plus, si on en vient à considérer les relations internationales, nous devons dire que notre pays est dans une situation réellement déplorable. Non seulement notre pays diffère en race des pays occidentaux, mais également sur de nombreux autres points tels que la langue, la religion, les us et coutumes. En conséquence, sil est clair que si nous ne faisons pas des efforts particuliers, il sera difficile de préserver de véritables rapports amicaux avec ces pays. Et pourtant, comme par le passé notre peuple a manqué des efforts nécessaires, nous nous trouvons aujourd’hui dans l’incapacité d’obtenir une réelle amitié dans le monde. Même en considérant nos relations avec notre voisine la Chine avec laquelle nous échangeons depuis des siècles, proche en race, proche en culture et avec laquelle nous partageons le même type d’écriture, on s’aperçoit combien notre peuple, par le passé, s’est montré négligent dans les relations internationales. Pour améliorer celles-ci également, il n’y a d’autre moyen que d’appliquer absolument le principe de prospérité mutuelle par des efforts conjoints.

この時に方って、柔道の説くところの、社会生活の存続発展の原理に基づいて道徳を説く時は、道徳は確乎[かっこ]たる憑拠[ひょうきょ]を得、思想も統一せられ、各種の宗教学説も大いにその光を放つに至るのである。さらにまた国際関係に考えを及せば、我が国は実に寒心に堪えざる境遇にあるといわねばならぬ。我が国は、欧米諸国と人種を異にしているのみならず、言語・宗教・風俗・習慣その他多くのことについて異なっている。したがって特別の努力を用いなければ、それらの諸国と真の親善関係を維持し難いことはまことに明瞭なことである。それにもかかわらず、従来我が国民は、この必要なる努力を欠いていたため、今なお真の友邦を世界に得ることが出来ずにいるのである。千数百年の古い交りもあり、人種も近く、文化も近く、同様の文字を用いている隣国の支那との関係を見ても、いかに従来我が国民は国際関係に無頓着であったかが分る。この国際関係を改善するにも、自他共栄の主義を徹底的に行うよりほかに手段はない。