(jour 180) À l’attention des pratiquants de judo [2] (20/20)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Jūdō shugyōja ni tsugu 柔道修行者に告ぐ (À l’attention des pratiquants de judo [2]) ». Jūdō 柔道. Octobre 1922.

Même au paroxysme de l’échec, il n’est qu’un seul chemin à suivre. Une fois désespéré et découragé, si vous reprenez courage et suivez le meilleur chemin possible, aussitôt vous reconnaîtrez la lumière au bout du tunnel et les choses s’amélioreront graduellement. Partout il est un meilleur chemin, pour peu qu’on le cherche. Et si malgré tout vous êtes désespéré et découragé, rien ne vous oblige à sombrer dans l’affliction. En quelque moment que ce soit, il y a un chemin qui est le meilleur à suivre. Et c’est celui qui améliore le présent et illumine l’avenir. Il faut courageusement emprunter ce chemin et mettre toute son énergie à atteindre une situation un peu meilleure.

En somme, ceux qui adhèrent au principe de meilleure utilisation de l’énergie sont en permanence apaisés et allègrement entreprenants du fait qu’ils perçoivent le chemin à emprunter. Ce n’est qu’une fois ce principe pleinement maîtrisé que l’homme peut mener la vie spirituelle la plus évoluée.

また失敗の極点に立っても進むべき途はただ一つである。一度は失望落胆しても、勇気を取り直して進むべき最上の道をたどれば、たちまち前途に光明を認めその境遇は漸次よくなる。どこにも考究すれば最善の道はある。それにかかわらず失望し落胆したぎりで自暴自棄するという法はない。如何なる時にもその進むべき最善の道がある。そしてそれは、現在を改善して、前途に光明を与うるところの道である。人は勇み立ってこの道を取り、精力を尽くして一層よき状態に達しなくてはならぬ。

要するに、精力最善活用主義を奉ずるものは、己の進むべき道を見出すが故に何時でも心が安穏で、楽しく進取的である。人間の最も進んだ精神生活は、この主義を徹底的に体得した者によって始めて営まれ得るのである。