(jour 179) À l’attention des pratiquants de judo [2] (19/20)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Jūdō shugyōja ni tsugu 柔道修行者に告ぐ (À l’attention des pratiquants de judo [2]) ». Jūdō 柔道. Octobre 1922.

Il n’est qu’un seul chemin dans la vie

Les exemples précédents de dépense d’énergie ne sont pas inconnus des pratiquants. Je souhaite que les pratiquants de judo incorporent cet enseignement et soient fort prudents dans l’avenir. Ainsi, quelle que soit la situation, il n’y a qu’un seul chemin que l’homme doit arpenter. Et ce chemin unique consiste à étudier en toute circonstance ce qui est le plus pertinent et de s’engager dans cette direction. C’est au travers d’une formule que je l’expose habituellement aux gens : « il n’y a qu’un seul chemin dans la vie » [NDT : jinsei no kôro wa tada hitotsu aru nomi]. Il est tout à fait essentiel que nous nous comportions au quotidien selon ce précepte. Même au faîte du succès, il n’est qu’un seul chemin à suivre. En somme, comme se relâcher revient à provoquer la source de l’échec, il faut réfléchir avec la plus extrême prudence, trouver le chemin le plus adapté, et s’y engager.

人生の行路はただ一つあるのみ

以上述べたような精力の消耗の実例は修行者の間に絶無とはいわれない。柔道の修行者はこの教えを体して、将来大いに慎しんで貰いたいと思う。かく如何なる場合に当たっても人間の進むべき道はただ一つである。いつでもその場合においてどうするのが最も適当であるかを考究し、その方向に進むのが唯一の道である。自分は一つの語を作って平素人に示している。「人生行路唯有一耳」というのがそれである。この主義で日常己の身を処して行くのが最も必要である。人間が成功の絶頂に立った時も、進むべき道はただ一つである。すなわち安心しては失敗の源を醸すこととなるから、あくまで慎重に考慮し、最も適当な道を見出してその方向に進むことである。