(jour 178) À l’attention des pratiquants de judo [2] (18/20)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Jūdō shugyōja ni tsugu 柔道修行者に告ぐ (À l’attention des pratiquants de judo [2]) ». Jūdō 柔道. Octobre 1922.

De même que querelles et disputes ne font pas partie de l’enseignement de meilleure utilisation de l’énergie. Clarifier les raisons d’un problème, débattre, peser les avantages et inconvénients, est un comportement nécessaire, tout comme est encore indispensable de réfuter les arguments adverses pour exposer la vérité et clarifier les intérêts. Mais, dépassant cette limite, se laisser dominer par nos émotions ou en arriver à se disputer avec les gens pour forcer la vérité dans le sens de son intérêt mesquin est totalement contraire au principe de meilleure utilisation de l’énergie. C’est pourquoi le principe de meilleure utilisation de l’énergie, tout en encourageant les études et débats nécessaires, prévient contre la dépense d’énergie de controverses stériles.

また反目、喧嘩ということも精力最善活用の教えからはとらないところである。ある問題を捕えて、それについてその理由のあるところを明らかにするため、互いに争論し利害の打算をすることは必要な行動であり、更にそれについて甲論乙駁するのは真理を闡明し利害を明らかにせんがためで、これまた必要な行動である。しかし一度その必要を超えて感情に支配され、あるいは卑しむべき自己の利害のために真理を枉げて人と争うに至っては、最も精力最善活用主義に反するものである。故に精力最活用主義においては、必要な研究論議を奨励すると同時に、無用の争論によって精力を消耗することを戒める。