(jour 141) La dignité du jūdōka (1/9)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Jūdōka no hinkaku 柔道家の品格 (La dignité du jūdōka) ». Jūdō 柔道. Novembre 1917.

Comment la dignité d’une personne peut-elle bien être déterminée ? Les éléments constitutifs de la dignité sont divers mais je pense que, afin que ce soit facilement intelligible, on peut dire qu’elle est constituée de ces cinq : la tenue et le savoir-vivre, la façon de vivre, les relations, le travail, l’idéal.

Tenue et savoir-vivre

Comme la tenue et le savoir-vivre désignent la posture, l’apparence, le comportement, une bonne tenue signifie bien sûr une posture juste mais également que l’on est bien habillé. Si vous êtes étudiant, vous devez porter un uniforme ou le hakama lorsque vous allez à l’école ou sortez et, à la maison, le hakama autant que possible mais, même si ce n’est pas le cas, il vous faut n’être jamais débraillé. Une personne déjà dans la vie active devra se conformer aux habitudes de la société, celles-ci différant selon celle considérée. Les motifs, la coupe, la façon de les porter, etc., constituant naturellement une distinction entre élégance et vulgarité, on s’efforcera d’être aussi distingué que possible. Et cela ne concerne pas seulement les vêtements mais aussi le couvre-chef, les chaussures et tout autre accessoire, auxquels on prêtera à chacun toute attention puisque, pour tous, il en existe de basse comme de bonne qualité.

およそ人の品格というものは、なんらによって定るものであろうか。品格を構成する要素は種々あるが、分りやすくいうてみれば、行儀作法、生活ぶり、交際ぶり、仕事ぶり、理想の五から構成せられるというてもよかろうと思う。

行儀作法

行儀作法とは姿勢、身形、立居振舞等のいかんをいうので、良い行儀作法とは姿勢の正しいことを意味するはもちろん、服装も整った風をしている事をいうのである。学生の身であれば、学校に行くとかほかに出る時は、制服なり袴なりを着け、内にいる時も、なるべく着袴[ちゃくこ]するか、しからざるも乱れた風をしておらぬことを要する。すでに社会に立っている人も、それぞれ社会の慣習があるから、慣習上正しいとなっていることに従わねばならぬ。着物の縞柄[しまがら]仕立方、着こなし等にも、自ら上品下品の区別があるから、なるべく上品ならんことを努めねばならぬ。衣服ばかりでなく、帽子履物[はきもの]一切の携帯品についても、それぞれ賎[いや]しいものと品のよいものとがあるから、それら一切のことに注意しなければならぬ。