(jour 129) Le véritable sens du judo Kôdôkan (25/26)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô no shin.igi 講道館柔道の真意義 (Le véritable sens du judo Kôdôkan) ». Shimeikai. Mai 1938.

Ce principe déploie sa puissance centralisée dans un pays à la structure nationale tel que le Japon mais, l’idée de prospérité mutuelle par mes efforts, ceux des autres, l’entraide et les concessions réciproques est également appliqué aussi bien en Europe qu’en Amérique. C’est pourquoi il s’agit d’un principe mondial. Comme c’est quelque chose de mondial, le Japon doit se soucier jusque dans ses moindres recoins de lui-même, renforcer l’État en se soudant avec la famille impériale pour centre, et les autres pays également, doivent bâtir des États solides sur ce principe, établir comme centraux des dirigeants selon les méthodes qui leur conviennent, et alors, toujours sur ce principe, nous pourrons établir des relations au niveau mondial, et régler tout problème qui surviendrait. C’est pourquoi, il ne s’agit pas seulement d’un enseignement pour le Japon mais d’un qui s’applique à tout pays dans le monde. Alors les autres pays n’auront plus lieu de s’opposer au point de vue du Japon et si certains ne prennent en compte que leur propre intérêt, les pays faibles pourront s’y soumettre, mais les pays forts ne l’accepteront pas.

この原則は日本の如き国体の國に於て、その中心の力が発達して行くのでありますが、相助け相譲り自他共栄して行くといふことはヨーロツパヘ行つてもアメリカへ行つてもこの原則は應用される。それ故にこれは世界的の原則である。世界的のものでありまずから、日本は日本として自分の國を何所までも大切にし、皇室を中心として結束して国家を強めて行く、又他の国もこの原則に依つて強い国を造る、又その国々の便利な方法に依つて中心の首腦者を造らうといふことになりますと、同じ原則に依つて世界の交りも出来るし、いろいろな問題が起つた時にこれを解決することも出来る。斯ういふことになりますから、これは日本に於ての教えであると同時に、又世界どの国にも当嵌る教である。だから日本の主張に対して外の国は彼此反対する餘地は無くなってしまふ、外の国はどうなつても自分だけといふことになると、弱い國はそれに従ひませうが、強い国はそれを承知しない。