(jour 127) Le véritable sens du judo Kôdôkan (23/26)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô no shin.igi 講道館柔道の真意義 (Le véritable sens du judo Kôdôkan) ». Shimeikai. Mai 1938.

Dans notre pays, nous plaçons à notre sommet la famille impériale dont la lignée est ininterrompue et, si c’est par tradition, il y a encore une autre grande raison qui est que si elle n’était pas là pour être le centre de l’Etat, on n’aurait d’autre choix que de procéder à des élections pour désigner le souverain et, alors, ainsi qu’on peut le voir dans d’autres pays, comme une faction recommanderait untel, une autre tel autre, et une troisième encore un différent, une partie de la population s’y opposerait et le résultat est que l’idée de servir réellement son pays peinera à s’imposer. Mais, que cela nous soit, comme au Japon, enseigné par la tradition, et, même du point de vue du principe, une telle personne occupe le centre de l’Etat, rend le pays de plus en plus fort. C’est pourquoi le principe selon lequel la famille impériale doit être centrale, repose sur des bases tant traditionnelles que théoriques.

我国の如きは皇統連綿たるところを帝室を戴き、伝統的にさういふことになつては居りますが、大いなる理由が又そこに存する、といふのは若し或る國の如く、さういふやうな國家の中心に帝室といふ存在を欠いて居つたならば、已むを得ず選挙をして君主を選ばなければならぬといふことになる、さうすれば他の国で例を見るが如く、或る一派はこの人を推し、他の派はこの人を推す、更に第三はこれを推すといふことになりますから、或る社会の一部の者はそれに反対する、その結果、本当にその国の為に尽すといふやうな考が十分に力をなしにくい。けれども日本の如く伝統的にさういふ事を教えへられ、又理窟上から言つても、さういふお方が国家の中心となつてあらせられるといふことは益々国家を強くする。だからどうしても皇室を中心として行かなければならぬといふ理窟は、伝統的と理論的と両方からの根拠を有つて居る。