(jour 117) Le véritable sens du judo Kôdôkan (13/26)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô no shin.igi 講道館柔道の真意義 (Le véritable sens du judo Kôdôkan) ». Shimeikai. Mai 1938.

Il en va de même pour l’éducation intellectuelle. Il s’agit là encore d’un sujet important et il me faudrait du temps pour l’exposer correctement mais, en essayant de le faire afin que chacun puisse comprendre rapidement, je dirais que l’éducation intellectuelle recouvre et le perfectionnement de la force spirituelle, et l’acquisition de connaissances, ces deux aspects ne devant pas être séparés, même lorsqu’on l’aborde sous l’angle de la psychologie. Toutefois, un homme savant ne fait pas nécessairement preuve de discernement, et quelqu’un doté de cette qualité n’en sait pas forcément long sur les choses. Rien qu’à partir de cela, on comprend naturellement qu’il existe une distinction entre considérer l’éducation intellectuelle dans un sens qui serait l’acquisition de nombreuses connaissances et un qui serait ce que l’on appelle le développement de qualités de l’esprit telles que la déduction, le discernement, l’imagination. Alors, si l’on regarde aujourd’hui les choses d’un point de vue pratique d’après ce que j’ai pu étudier – je me suis en effet consacré à l’éducation durant de longues années et me suis pas mal intéressé à ces sujets –, l’éducation intellectuelle qui consiste à retenir des choses est aujourd’hui quasi absolue alors que tout le monde est indifférent à forger les qualités émotionnelles telles que l’attention, la déduction, le discernement, l’imagination. Qui plus est, la distinction entre ces deux aspects, non foncièrement étudiée ni par les enseignants ni par les spécialistes de l’éducation, demeure encore insuffisante. Le ministère de l’éducation a proposé nombre de détails sur toutes sortes de sujets mais comme il n’aborde ni ne travaille sur celui-ci lui-même, et que ce n’est pas non plus étudié dans aucune école, on qualifie ceci ou cela d’éducation intellectuelle, ce qui ne contribue qu’à rendre les choses plus floues encore et c’est extrêmement insatisfaisant.

又智育もさうであります。智育も相当大きな問題でありますから、能くこれを説き明すといふのには相当な時間を要しますが、誰でも速くお解りになるやうに申上げて見れば、智育といふものは精神力を錬磨することと智識を取得するといふことで、これを心理学上から申しましても、この二つを分けてしまふといふことは出来ますまい。けれども知識ある人必しも判断力のある人ではない、判断力ある人必しも能く物を知つて居る訳ではない。この一事から考へて見ても、その智育といふことは知識を多く獲得するといふ意味からの智育と、推理、判断、想像といふやうな所謂精神力を錬磨するといふやうな意味に於ける智育と自らそこに区別がある。そこで今日実際に就て私の研究した所から見れば—-私も永年教育に従事して、さういふ事は相当調べて居りますが、物を憶えるといふ智育は今日可成り徹底して居りますが、注意、推理、判断、想像といふやうな、所謂心力を陶冶するといふことがされて居ります。又斯ういふ方面と智育方面との区別が学校の先生にも、或は教育の専門家にも徹底的に研究されて居ず未だ不十分であります。文部省がいろいろな事に就て、いろいろの細目を拵へたりして居りますけれども、さういふ問題に触れて仕事をして居るのは文部省自身ではない、まだ何所の学校にもさういふ事をよく研究して居る所は無いといふ訳から、これも智育、あれも智育といふ、散漫にたゞさういふ事をやつて居るだけでありまして、甚だ不十分な所がある。