(jour 113) Le véritable sens du judo Kôdôkan (9/26)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô no shin.igi 講道館柔道の真意義 (Le véritable sens du judo Kôdôkan) ». Shimeikai. Mai 1938.

Par la suite, lors des Jeux Olympiques de Los Angeles, il est venu me trouver et comme il m’a dit : « Le livre dont nous avions parlé n’est toujours pas disponible ? », je lui ai répondu que « Il existe quelque chose de succinct en japonais mais encore rien en langue étrangère », ce à quoi il a répliqué : « En japonais, c’est parfait ! Je le ferai traduire et l’étudierai. », et je le lui ai donc envoyé mais, quoi qu’il en soit, il y a de même en Europe également des gens pour accorder un intérêt favorable, apprécier et être en sympathie avec ce que je propose. Exactement comme le jûjutsu des bujustu à peu devenir le « randori no kata » du judo Kôdôkan, je suis profondément persuadé que l’éducation physique mondiale également, sous peu, se conformera à ce principe. Et, si je peux l’affirmer, c’est qu’il me suffit que je vous en parle dans ses grandes lignes pour vous convaincre.

その後ロスアンゼルスにオリンピツク大会があつた時に、その時に先生がやって来て『何時ぞやお話になつた本はまだ出来ないか』といふから『日本文のなら簡単なものがあるが、まだ外国文で書いては居ない』斯う申しますと『では日本文のでも宜いから、それを飜譯して研究をする』と言ひますから、日本の本をやりましたが、兎に角その程度までに、相当ヨーロツパに私の主張に好感を持ち、よく味ひ、又共鳴して居て呉れる人もあるのであります。私は丁度武術の柔術が遂に今日の講道館柔道の『乱取の形』になつたやうに、世界の体育も亦遠からずこの原理に適ふやうになるといふことを深く信じて居る。何故さういふことが言ひ得かといふと、私が皆さんに大体その意味をお話すれば納得が行かれることと思ひます。