(jour 103) A propos de la gymnastique d’imitation (6/7)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Gidō taisō ni tsuite 擬働体操について (A propos de la gymnastique d'imitation) ». Chūtō Kyōiku 中等教育. Juillet 1909.

 

 

Le pays doit pouvoir se défendre au travers de l’armée de terre et la marine. On peut comparer ces frappes dans les quatre directions du pied et du poing à ces forces armées. Celles du pied seraient l’armée de terre, celles du poing la marine. On affronte donc quatre pays du pied, et autant du poing, soit, avec un seul corps, une coalition de huit pays, et où l’on peut considérer que s’en défaire revient à renforcer le peuple.

(8) Pompe – il s’agit d’imiter le fait de puiser de l’eau avec une pompe. Supposons que nous sommes deux à nous faire face, chacun saisissant la poignée à deux mains, nous prenons donc cette posture et, nous pliant en deux et nous redressant, nous mimons le fait d’abaisser et relever le manche. Là encore, d’abord doucement, puis rapidement. Enfin, reproduisant une scène où l’on emploierait une grande pompe, on fait un ample mouvement où l’on lève le manche au-dessus de la tête en nous hissant sur la pointe des pieds, en tendant les bras autant que possible, puis en les amène jusqu’à 5 ou 10 cm du sol lorsqu’on l’abaisse.

(9) Actionner une roue – il s’agit de faire comme si on actionnait une roue qui est sur notre côté. Supposons que cette roue entraîne une machine et que, en un point de cette roue, se trouve une poignée. Alors, si la roue est à gauche, on avance le pied droit, si elle est à droite, le pied gauche, et saisissant fermement la poignée, on gonfle bien la poitrine et, se courbant légèrement en avant, on actionne la roue dans cette direction. Après l’avoir tournée plusieurs fois, cette fois, à l’inverse, en se courbant en arrière et, bien sûr, en gonflant la cage thoracique, on mime l’action de la tourner à rebours. Il va sans dire que l’on alternera là encore entre droite et gauche. Ce mouvement permet d’ouvrir complètement la poitrine et est celui qui mobilise le mieux les articulations des omoplates, genoux, des orteils.

国には陸海軍の防備がなければならぬ。今この四方蹴と四方当とは陸海軍に譬えることが出来る。四方蹴は陸軍で、四方当は海軍に当る。足をもって四か国を相手にし、手をもって四か国を相手にし、すなわち一身よく八か国の聯合[れんごう]軍を相手にして、ことごとくこれを打ち倒し突きまくることなれば、その国民の強くなること思いやるべしである。

(八)喞筒[ポンプ] これは喞筒で水を汲むときの真似をする運動である。二人相対立し、おのおの喞筒の柄を両手にて握れるものと仮定し、すなわち立ちて喞筒の柄を把[と]れる姿勢をなし、腰を屈伸し、柄を揚げたり下げたりする真似をするのである。これも初めは徐々に、後には急速にする。また最後には大なる喞筒を使う時の有様に擬し、足を爪立てながらその柄を頭部よりも高く、手を伸されるだけ伸してきし揚げ、またおろした時は手が地から一、二寸のところに達するまでに大きく運動するのである。

(九)車廻[くるままわし] これは横にある車を運転する真似の運動である。車は機械を運転する原動力となるもので、その輪の一点には人の持つべき把柄があると仮定する。そこで車が左にある場合には右の足を、右にある場合には左の足を一歩蹈出し、車に接した方の片手でシカと車の把柄を握りつつ、胸膈を開き、体を少し前にかがませながら、前方に車を廻す。何回かかく廻した後、今度は前と反対に体を少し後に反らし、やはり胸膈を開きながら車を後に廻す真似をするのである。これも右と左とを代る代る働かすようにすることはいうまでもない。この運動は胸膈を十分に開き、また肩胛[けんこう]関節、膝[しつ]関節、足趾[そくし]関節を最もよく働かすことになる。