(jour 102) A propos de la gymnastique d’imitation (5/7)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Gidō taisō ni tsuite 擬働体操について (A propos de la gymnastique d'imitation) ». Chūtō Kyōiku 中等教育. Juillet 1909.

 

 

(6) Coups de pied dans quatre directions – c’est un exercice difficile lorsqu’on n’y est pas habitué. Au début, en se tenant sur un pied, lentement, on amène l’autre pied sur l’avant, puis sur l’arrière, puis à droite et à gauche. Une fois un peu habitué, on trouve l’équilibre. Dès lors, on donne un coup de pied vers l’avant, vers l’arrière, puis la gauche et la droite.

Bien sûr, comme on le fait en alternance sur les deux jambes, on en vient à pouvoir frapper naturellement de chaque pied. En judo, il y a quelque chose à laquelle il faut veiller lorsque l’on donne un coup de pied, et c’est, parce qu’il y a risque de blessure si on frappe avec les orteils, à ce qu’ils soient bien courbés vers le haut, et donc à frapper avec la tête des métatarses, là où se elles se joignent avec les phalanges. Si on accorde de l’attention à ce point, ce mouvement permet de pouvoir naturellement plier les orteils. De même que, comme il y a risque de léser les articulations lorsque l’on frappe en arrière sans discernement, il faut chercher à ce que ce soit le talon qui percute. Lorsque l’on frappe à droite et à gauche, il faut, ainsi que lorsque l’on frappe devant, redresser les orteils. Cela peut donc être un exercice pour les orteils, ou pour orienter les pieds latéralement.

(7) Frappes dans quatre directions – il s’agit de frapper du poing à droite, à gauche, sur l’avant et l’arrière. D’abord, on se tient droit, et on imagine qu’il a quelqu’un sur notre gauche, on ferme poing, et en tournant le haut du corps vers la gauche, on tend le bras dans l’idée de toucher l’autre au visage. Ensuite, on suppose qu’il y a également une personne sur la droite et, pivotant le buste et le bras en cette direction, on s’applique à la toucher au visage. Ensuite, on considère qu’il y a quelqu’un derrière nous, on tend les doigts, plie le coude, et frappe de celui-ci vers l’arrière. Puis, on visualise encore une personne devant nous, on ferme à nouveau le poing, et frappe devant. Cette séquence également se fait d’abord graduellement afin que la rotation du buste les mouvements de la main se libèrent, puis, s’habituant peu à peu, on fait plus vite et plus fort. Bien sûr, comme pour les jambes, on alterne droite et gauche. Il ne s’agit pas de se contenter d’un seul bras. Tendre les doigts quand on frappe vers l’arrière du coude après avoir frappé à gauche et à droite, refermer le poing pour frapper devant, tout cela repose sur les principes des atemi de judo et nous permet de pouvoir naturellement plier et déplier les doigts.

(六)四方蹴[しほうけり] 四方蹴は慣れぬうちは出来にくいものである。最初は片足で立ちながらおもむろに一足を前に出し、後に引き、また横に左右に動して、ようやく熟練して身体の権衡を取れるようにする。さて権衡が取れるようになってから、まず前に蹴り次に後に蹴り、左右にも蹴る。

もちろんこれは左右両足にて代る代る蹴るので、両足とも自在に蹴ることの出来るようにするのである。柔道では蹴るときに注意がある、それは指尖[ゆびさき]で蹴れば指尖を傷めるものゆえ、蹴る時には指をなるべく上にそらして、足の跖[うら]の趾骨[しこつ]と蹠骨[しょこつ]との接するところ、すなわち蹠骨の頭で蹴るようにする。この運動でも、以上の注意をすれば、自然指尖を曲げる運動にもなる。また後へ蹴る時にも、むやみに蹴ると関節を傷むる恐れがあるから、踵[かかと]の地に当るところで蹴るようにする。左右に蹴るときは前に蹴るときと同じく、爪尖を上に曲げて蹴るのである。そこで指の運動ともなれば、足を左右にねじ廻す運動ともなる。

(七)四方当[しほうあて] 手をもって左右を打ち、前後を突く運動である。まず直立してその左側に人ありと仮定し、拳[こぶし]を固め、上半身を左に廻し、腕をのべてその人の面部に触るる意味にす。次に右側にも人ありと仮定し、上体と腕とを右方に転じ、その人の面部に触るるようにす。次には背後にまた人ありと仮定し、指を伸し肘を曲げ、肘にて背後を突く。次には前方にも人ありと仮定し、さらに拳を固めて前方を突くのである。この運動も最初は徐々にして、上半身の廻転[かいてん]と手の運動とを自由にするようにし、漸々慣るるにしたがって速くかつ強くする。もちろん足の運動と同じく左右ともに代る代る働かすのである。片方の手ばかりでするのではない。左右を打って後、肘にて背後を突くとき掌を開き指を伸すも、前を突くとき拳を固むるのも、皆柔道当身の法則に拠るものにして、自然指の屈伸の運動が出来るわけになる。