(jour 97) Éducation physique du peuple et esprit du peuple (2/2)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Kokumin taiiku to kokumin seishin 国民体育と国民精神 (Éducation physique du peuple et esprit du peuple) ». Sakkō 作興. Mars 1931.

 

 

Ce qui est le plus nécessaire pour obtenir les résultats ci-dessus est l’esprit de meilleure mobilisation de l’énergie, que l’on peut abréger en bonne utilisation de l’énergie, que je prône en permanence. Que ce soit pour l’individu ou l’État, si on souhaite augmenter rationnellement notre puissance, il n’y a pas d’autre chemin que le bon emploi de l’énergie. Et si un État entend employer sa puissance pour le bien, il lui faut un centre pour l’unifier. Comme dans notre pays, heureusement, nous avons la famille impériale qui constitue un centre en qui le peuple a confiance, le principe fondamental de la bonne utilisation de l’énergie est de la respecter comme centre de l’union du peuple. De plus, si les gens ne vivent pas en harmonie et coopération en se cédant et s’aidant mutuellement, la vie sociale ne progresse pas. C’est pourquoi la bonne utilisation de l’énergie est indissociable de l’harmonie et la coopération. C’est la raison pour laquelle, si l’on pouvait radicalement inculquer l’esprit de bonne utilisation de l’énergie, on serait naturellement doté des éléments essentiels à l’épanouissement de l’État qui lui sont liés. C’est parce que l’éducation physique du peuple doit également reposer sur une méthode conforme à cet esprit que j’en ai inventé une nouvelle alors qu’il existe déjà toutes sortes d’éducation physique. Si on en arrivait à ce que le peuple dans son ensemble l’applique, en premier lieu, on en arriverait naturellement à ce qu’il développe l’esprit le plus indispensable de nos jours. En deuxième, nous avons une nouvelle méthode d’éducation physique pour développer le corps harmonieusement et de façon équilibrée sans forcer, ce dont seule la gymnastique est aujourd’hui capable. En troisième, ses mouvements ont du sens, elle est intéressante et pratique, ce qui fait défaut à la gymnastique et la raison pour laquelle cette dernière n’est pas largement pratiquée. En outre, cette nouvelle méthode s’affranchit des inconvénients ressentis dans la plupart des méthodes d’éducation physiques, tels que nécessiter un endroit dédié, une tenue particulière, de l’équipement et des agrès, de ne pas pouvoir se pratiquer seul, ou de nécessiter un temps déterminé. En somme, cette éducation physique est d’une grande aide pour tout ce qui est nécessaire au peuple aujourd’hui dans l’éducation spirituelle, et est pourvue des trois grands objectifs de l’éducation physique que sont le renforcement, la santé et l’utile, auxquels on aspirait tant sans avoir pu y parvenir.

Ainsi, défense de l’identité nationale, harmonie et coopération, développement de la puissance sont les trois grands esprits que cette éducation physique instille en nous, lesquels sont tous indispensable dans les temps actuels et, pour le dire de façon concise, reviennent à la bonne utilisation de l’énergie.

以上の結果を齎すに最も必要なのは私が平素説いている精力最善活用、これを約言すれば精力善用の精神である。個人としても国家としても、その力を合理的に充実しようと思えば精力を善用するよりほかに途[みち]はないのである。また国家がその力を善用しようと思っても、これを統一する中心がなければならぬ。我が国には幸い皇室という国民が信頼している中心があるのであるから、どこまでも皇室を国民結合の中心として仰いでいくことが精力善用の根本義である。また人々互いに譲り合い助け合い融和協調していかなければ社会生活は進展しない。それゆえに精力善用は必然融和協調を要求する。それゆえに精力善用の精神を徹底的に養うことが出来れば、それに結びついて国家興隆の必要なる要素はおのずから備ってくるのである。国民体育もこの精神に添うところの方法に依らなければならぬのであるから、従来多くの体育の種類があるにかかわらず、新たに国民体育を考案したゆえんである。この体育を国民全体が実行するに至ればおのずから第一に国民全体が今日最も必要とする精神の修養が出来るわけである。第二に今日は体操のみが具[そな]えている、無理なく身体を円満均斉に発達せしむるという体育法がさらにまた新しく出来たのである。第三に体操がそれらを欠いているために広く行われないという原因をなしている、意味ある動作、興味、実用等の備っている体育法が実現したのである。また多くの体育法が不便を感じている、特定の場所を要し、特別の服装を要し、器具器械を要し、単独では出来なかったり、一定の時間を要したりすることを免れる新たなる方法が考案されたのである。要するにこの体育は、今日の国民の必要とするところの精神教育に大いに力をなすものであり、従来渇望されていてまだ実現しなかった強、健、用という体育の三大目的を具備した体育法である。

かく国体擁護、融和協調、力の充実はこの体育によって植えつけらるる三大精神であって、いずれも今日の時勢が特に要求するところのものであって短くいえば精力善用となるのである。