(jour 89) A propos de l’éducation physique populaire future (6/6)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Shôrai no kokumin taiiku ni tsuite 将来の国民体育について(A propos de l’éducation physique populaire future) ». Sakkō 作興. avril 1927.

 

 

Comme vous l’aurez certainement succinctement compris des explications précédentes, comme l’éducation physique de type techniques martiales ou d’attaque-défense a à la fois du sens et consiste en des mouvements utiles, non seulement tout le monde peut s’y adonner avec intérêt, mais elle a encore de nombreux avantages. Les éducations physiques présentées comme ayant de l’intérêt, du point de vue de l’éducation physique, présentent souvent le biais de mouvements déséquilibrés et dangereux tandis que ceux présentés ici sont non seulement une méthode plus complète de renforcement du corps que la gymnastique mais ne présentent pas le moindre danger. De plus, on peut s’y adonner à tout moment sans avoir besoin ni d’équipement particulier ni de se rendre au dôjô, en vêtements de tous les jours et dans un salon de six tatamis ou même quatre et demi. En outre, on peut les faire aussi bien vigoureusement que tranquillement, que l’on soit jeune, âgé, fille ou garçon, et quelle que soit notre constitution. C’est pourquoi on peut enfin réellement parler d’une éducation physique pour l’ensemble du peuple. J’y apporterai peut-être quelques améliorations futures au fur et à mesure de mes recherches mais je suis convaincu que je ne me trompe pas quant à l’objectif général.

Sinon, je réfléchis aussi actuellement à une autre méthode d’éducation physique populaire. Il s’agit de ce que je compte baptiser l’éducation physique populaire de type expressif. Pour expliquer ce dont il s’agit, c’est une proposition née de l’idée qu’il doit bien sûr s’agir également de mouvements qui ont du sens. On peut, ainsi qu’actuellement dans le itsutsu no kata du Kôdôkan, exprimer la puissance de la nature sous forme de kata. On peut également sous cette même forme de kata exprimer toutes sortes d’autres choses tels des concepts, des pensées, des émotions, etc. Le nô, le kyôgen, la danse qui existent actuellement dans notre pays ne sont, en somme, rien d’autre que des mouvements de type expressif. Toutefois, comme ils n’ont pas été conçus comme éducation physique, la valeur est limitée sur ce plan mais, dans le futur, si, avec le même sens, on les conçoit dans cet objectif, je pense que cela donnerait un type d’éducation physique plein de sens. Comme je suis actuellement en pleine réflexion à ce propos en ce moment, je pense que j’aurai bientôt l’occasion d’en présenter publiquement la proposition.

以上の説明でざっと分るであろうと思うが、武術式または攻防式体育というのは、意味ありまた用に立つ運動であるから、だれもが興味をもってこれを行うのみならず、幾多の特長を持っている。いわゆる興味のある体育は、体育上の見地から論ずると、往々運動が偏したり、危険が伴うという弊があるが、今ここに述べた運動は、体操以上に完全なる身体鍛錬の方法であるのみならず、絶対に危険がない。また特別の設備を要せずわざわざ運動場とか道場に出掛けなくとも、不断の服装のままで、六畳でも四畳半でも狭い座敷で、勝手の時間に自由に出来る。また老若男女、体質のいかんにかかわらず、激しくも静かにも出来るのである。かくのごときものであってこそ、始めて国民一般のための体育であるということが出来るのである。今後なお研究を積んで、改良することもあろうが、大体の着眼は間違っておらぬと信じている。

このほかに、今一つ国民体育の方法を考えている。それは表現式国民体育と命名しようと思っている。それはどういうのかというと、これもやはり意味のある運動でなければならぬという着眼から起った案である。現に、講道館柔道の五の形の中にもあるように、天然の力を形に表すことが出来る。その他種々の観念思想・感情等を形をもって表現することが出来る。在来我が国に行われている能狂言・舞踊の類も、要するに表現式の運動にほかならぬのである。ただそれらは、元来体育として考案されたものでないから、体育としては価値は少ないが、将来、意味は同様であっても体育を目的として考案したならば、一種意義ある体育が成立するであろうと思う。私は目下それらについても考案中であるから、他日その成案を世に発表する機会もあるであろうと考えている。