(jour 87) A propos de l’éducation physique populaire future (4/6)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Shôrai no kokumin taiiku ni tsuite 将来の国民体育について(A propos de l’éducation physique populaire future) ». Sakkō 作興. avril 1927.

 

 

Ce que j’ai proposé récemment se compose de trois parties. La première est appelée kihon renshû [NDT : « exercices de base »] ou tandoku renshû [NDT : « exercices seul »] et consiste en une méthode où l’on fait seul sans partenaire. J’en expliquerai la méthode en détail à partir du numéro prochain de la revue et dans les suivants mais, d’abord, on frappe et cogne sur l’avant et les côtés du poing, puis on refait les mêmes mouvements en les déplaçant les pieds dans la même direction, puis on frappe vers le haut alternativement à droite et à gauche, on refait de même en sautant et, enfin, on frappe du pied vers l’avant, l’arrière, l’avant gauche en biais, l’avant droit en biais, puis on donne un coup de pied haut. C’est là la première partie, c’est-à-dire la globalité de ce qui se fait seul et, pour la deuxième, il faut un partenaire. Elle s’apparente au kime no kata et se compose de cinq mouvements à genoux, et cinq autres debout. Dans la première, on est agenouillés face à face, mains sur les genoux et uke saisit les deux poignets. Tout en levant le genou droit, on libère la main saisie en amenant les doigts de la main droite au niveau de l’épaule, le coude orienté vers la poitrine du partenaire. Dans la suivante, tandis que tori frappe au niveau des yeux de la main droite, uke en saisit le poignet de sa main gauche. On s’en libère en ouvrant le genou droit. Dans la troisième, tandis que l’on est assis mains sur les genoux comme dans la première, uke vient saisir les poignets en inversé, c’est-à-dire avec les pouces à l’extérieur. Tori s’en libère en levant le genou droit et ramenant ses mains vigoureusement vers l’arrière. Dans la quatrième, agenouillés ainsi que précédemment, uke vient frapper du poing droit au plexus et tori, tout en ouvrant jambe droite, saisit de sa main gauche le coude du bras qui frappe, évite le coup tout en poussant, et porte hara gatame sur ce bras. Pour la cinquième, uke sort un couteau et attaque en fendant, uke esquive en ouvrant la jambe comme dans la quatrième, saisit le poignet du partenaire de la main droite en-dessous, enserre de son coude gauche le bras, et met l’articulation du coude en extension.

近ごろ発表したのは三の部分から成立っている。その第一の部分は、基本練習とも単独練習ともいい、相手なしに単独でする方法である。来月の雑誌から、逐号その方法をざっと説明することにしようが、まず最初手で前後左右を突いたり打ったりし、次に、足を手と同じ方向に運ばせながら手を前同様に働かせる、次は、左右交互に上を突き、また跳躍しながら同様上を突き、最後に、足で前を蹴り後を蹴り、前左斜に、前右斜に、また高く前に蹴るのである。これが第一の部分、すなわち単独でする全体であるが、第二の部分は、一人の相手とするのである。これは極の形に属する種類であって、居取五本と立合五本とから成立っている。第一は相手と向い合って、両手を膝に置いて坐っている際、受けは両手首を握ってくる。それを右の膝を立てながら右手の指先が自分の肩の辺に当り、肘が相手の胸の方に向くようにして、その握られた手を外すのである。次は、取りの方から、受けの眼の辺を右の手で打っていくと、受けが左の手でその手頸を握る。それを、右足を開きながらその手を外すのである。第三は、第一と同じように、両手を膝に置いて座っていると、受けが逆に、すなわち拇指を外にして、手頸を握ってくる。それを取りは、右膝を立てながら後に手を勢いよく遣って放すのである。第四は、前同様座っている際、受けが右拳で水月を突いてくると取りは右足を開きながら、左手で突いてくる手の肘の辺に当て、押しながらその突きを避け、その手を腹固めに取るのである。第五は、受けが短刀を抜いて切掛けてくるのを、第四と同様に足を開いて除け、相手の手頸を右の手の下から握り、左臂で抱き込み、肘関節の逆を取るのである。