(jour 80) Formation de l’esprit et jūdō (4/4)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seishin shūyō to jūdō 精神修養と柔道 (Formation de l'esprit et jūdō) ». Kanō-juku dōsōkai zasshi 嘉納塾同窓会雑誌. Novembre 1907.

 

 

Si les élèves de mon cours peuvent, tous, poursuivre leurs études parce qu’elles sont financées par leurs parents, ils doivent être déterminés à recevoir de ces derniers le moins possible ainsi qu’à édifier les bases leur permettant dans le futur de pouvoir travailler pour un grand nombre de personnes. C’est pourquoi il ne faut pas, par exemple, rechercher à porter de somptueux vêtements. On doit se satisfaire de pouvoir se vêtir et échapper au froid comme au chaud, de même que, pour la nourriture, tant qu’elle ne présente pas de manques nutritifs, peu nous importe la gastronomie. Si vous ne vous astreignez pas à une telle discipline, vous n’aurez pas les dispositions nécessaires à faire les choses, et, si vous êtes habitué dès l’enfance à manger à outrance et aux vêtements chauds, les soucis ne seront pas minces pour, une fois adulte, rendre toujours aussi luxueux votre ordinaire. Comme de nombreux personnages d’exception font face à cette difficulté, vous, mes élèves, devez bien comprendre ce principe et ne pas vous laisser emporter par le courant de l’outrance. En somme, l’homme, une fois discerné le bien du mal, doit agir résolument sans la moindre hésitation. Mais lorsqu’il le fait, cela doit être avec attention et soin, en y engageant toute son énergie sans inadvertance aucune. Comme cette bonne habitude nous permet d’affronter les difficultés, vous devez supporter les contraintes, ne pas négliger de pratiquer tout cela au quotidien et, par-là, bâtir le socle de vos réalisations futures. La pratique du judo est le moyen le plus adapté à cela.

塾生は皆父兄より学資を受け修業しつつあるものなれば、なるべく父兄より受くる事を少なくしかつ将来最も多く他人のために働き得る基礎を作る事も心掛けざるべからず。されば衣服のごとき華美を望むべからず。その身装を整え寒暑を防ぐをもって満足し、食物もまた営養の不足せざるを限りとし美食すべからず。かかる修業に堪えざればとうてい事をなすの資格なきものにして幼時より飽食暖衣に馴[な]るる時は成人の後なお贅沢に流れ事をなすに当り不便少なからず。これ困難に処したる者に偉人多きゆえんなれば、塾生たるものよくこの理を弁[わきま]え奢侈[しゃし]の風に流るべからず。これを要するに人は事の善悪を識別しもってこれを断行すべく、いささかも躊躇すべからず。しかしてこれを断行するや注意周到にして少しも油断なく全力をこれに傾注すべし。かかる良習慣は艱難に処して得らるるがゆえに一身の不自由を忍び日常これが修業に怠ることなくもって他日成業の基礎を築くべし。柔道の修業はその手段として最も適当なるものなり。