(jour 76) Idées force du discours du premier jour de shochū keiko (2/2)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Shochū keiko no shonichi ni okeru kōwa taii 暑中稽古の初日における講話大意 (Idées force du discours du premier jour de shochū keiko [entraînement dans la chaleur]) ». Kokushi 國士. Août 1899.

 

 

On valorise aussi la participation au shochû keiko sur les trente jours consécutifs. La raison en est que, si on n’en est pas capable (à l’exception de ceux qui ne peuvent participer pour raison valable), on est soit de faible constitution, soit quelqu’un qui manque d’attention et néglige sa santé, soit encore un paresseux. Les premiers ont quelque chose qui leur fait défaut par rapport à quelqu’un de complet. Pour ceux qui, pour avoir manqué d’attention ou négligé sa santé, ont eu un problème physique qui leur aura empêché de participer une journée ou plusieurs jours et de recevoir le certificat de participation sur les trente jours, on doit évidemment les qualifier d’incapables à se préserver correctement. Quant aux paresseux, ils sont bien sûr incapables d’achever quoi que ce soit mais, à propos de ceux qui ont fait les trente jours de shochû keiko, on peut dire qu’au moins ils sont d’une constitution supérieure à la moyenne, n’ont fait preuve pendant cette période d’aucune inattention ou négligence quant à leur santé, et qu’ils ne se sont pas montrés paresseux.

C’est pourquoi le shochû keiko est l’endroit, pour un individu, pour tester ses qualités transversales. Ceux qui ne peuvent participer pour raison valable n’ont pas à en s’en sentir honteux, mais négliger le shochû keiko pour les lacunes évoquées ci-avant devrait à mon sens être considéré comme grandement infâmant pour la jeunesse d’aujourd’hui. Propos abrégés.

それから、また暑中稽古は三十日間続けて出席することを貴ぶ。その訳は、三十日間続けて出席することの出来ぬものは(適当の理由あって出席せぬものは別として)、身体薄弱のものか、不注意不摂生のものか、しからざれば懶惰[らんだ]のものである。身体薄弱のものは、完全なる人間として欠けるところのあるものである。不注意不摂生のため、身体に故障を生じ、ために一日なり数日なり欠席せねばならぬようになって、三十日間皆出席の証書を得ることの出来ないものは、やはり自身の身体を適当に保持することの出来ぬものといわなければならぬ。そうして懶惰のものはもちろん、何事も仕遂げ得ぬものなれば、三十日間暑中稽古を遣り通したものについては、ともかくも普通以上の体質を有っており、その間不注意不摂生でなく、また懶惰にもなかったということを説明することが出来る。

そのような訳であるから、暑中稽古は一人前の人間として、通用する資格のあることを試みる場所である。適当なる理由があって出席せぬものは、恥ずるに及ばぬことであるが、前に述べたような欠点が自身にあるがために、暑中稽古を怠るようなことでは、今日の少壮者の身にとっては大いに愧[は]ずべきことであると思う。云々。