(jour 38) Conférence sur le jûdô Kôdôkan – 9 (8/10)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô kôgi dai-kyûkai 講道館柔道講義 第九回 (Conférence sur le jûdô Kôdôkan - 9) ». Kokushi 國士. Octobre 1900.

 

 

Supposons que je le pousse et que, pour échapper à cela, il recule ou avance un pied. Alors, certainement ne pourrai-je pas le faire tomber, que ce soit avec la façon de pousser précédente ou son inverse. Mais il ne fait aucun doute qu’il existe une direction dans laquelle il est facile de le faire tomber à partir de sa nouvelle position de pieds. C’est pourquoi, si, alors qu’il déplace ses pieds pour échapper à ma poussée, de mon côté également je modifie celle-ci pour la rendre efficace dans sa nouvelle posture, il pourra naturellement tomber. Évoluer de mon côté ainsi en fonction de ses changements de position n’est absolument pas chose aisée. Mais il en va ainsi si on pousse le principe. C’est pourquoi, même si on ne peut le déplacer librement avec la force d’un seul doigt, construire une position où son corps est déséquilibré en utilisant la force des deux bras ou en mobilisant celle de notre corps est loin d’être chose impossible. Ce principe est valable même quand il se tient en jigo-tai. Dans ce cas, comme il met de la force, il est difficile à déplacer dans certaines directions mais comme il lui est difficile de s’adapter aux changements, il me devient facile d’en avoir la maîtrise.

Sans doute aurez-vous compris des explications précédentes qu’il est, contre toute attente, peut facile de faire perdre l’équilibre à quelqu’un en le poussant ou le tirant. Comme il y a de nombreuses directions pour ce faire, nous allons maintenant nous intéresser à ses situations.

彼は我から押されて、これを避けんがために足を引くなり、出すなりしたと仮定せよ。そのときは前と同じ押し方なり、それに反対の押し方なりでは倒すことは出来まい。しかしその新しい彼の足の位置で、押し倒されやすい方向があるに相違ない。それだから彼が足を動して逃げれば我もまた押し方を変えて彼の新しい位置でききめのある押し方をしさえすれば、彼はやはり倒れるわけである。こんなふうに彼の位置を変えるにつれて我も変化していくということは決して容易いことではない。けれど理窟を押していけば、そういう訳である。それだから、まさか一本の指で彼を自在に動すことは出来ぬにしても両手の力を用い体の力を動して彼の体を不平均の位置に作ろうということは、あながち出来難きことではない。この理窟は彼が自護体でいるときでも同じことである。彼が自護でいるときは、彼は力を入れているのであるから、ある方向には動しにくいこともあろうが、彼は変化も出来にくくなっているから、我はこれを支配しやすくもなっているのである。

以上の説明で人の体は他の人の押したり引いたりする力で平均を失わせられること存外出来やすいことであるということが分ったろう。その押す引くにいろいろの方向があるからこれからそのいろいろの場合を話そう。