(jour 33) Conférence sur le jûdô Kôdôkan – 9 (3/10)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô kôgi dai-kyûkai 講道館柔道講義 第九回 (Conférence sur le jûdô Kôdôkan - 9) ». Kokushi 國士. Octobre 1900.

 

 

Certainement avez-vous sommairement compris de ce que j’ai peu à peu décrit tant les façons de tomber que de rouler mais, pour s’y exercer, les procédés sont multiples. Une méthode est, afin que cela lui serve aussi d’entraînement, de se faire projeter par quelqu’un d’habile de sorte que l’on acquière naturellement l’habitude de frapper de la main, de poser les mains ou de rouler mais, si l’on veut s’exercer par soi-même, pour s’entraîner à frapper la tatami, il sera plus facile de le faire progressivement d’abord en tombant soit en arrière soit latéralement d’une position assise jambes tendues, puis accroupi, et enfin depuis la position debout. De la même manière, pour ce qui est de s’exercer à poser les mains, il sera plus aisé de commencer depuis une position accroupie et non pas depuis debout. De même, pour rouler, même si ce n’est pas particulièrement facile en arrière, (on suppose que le pied droit est avancé) on posera, ainsi que je l’ai précédemment expliqué, la main gauche à la manière de l’école Tenjin shin.yô et, dans le même temps, la main droite ainsi que dans l’école Kitô.

倒れ方と、ひっくりかえり方とは、段々述べたところで一通り解ったろうがそれらのことを稽古するに、いろいろと仕方がある。上手の人に稽古になるように投げてもらって、手の打ちよう、手の突きよう、ひっくりかえりようを自然に覚えるのも一法であるが、自身に練習しようと思えば畳を打つ練習をするためには、最初は足を投げ出して坐っている位置から、後または横に倒れながら、手で畳を打ち、後には中腰の位置から同様のことをし、ついには立っている位置からするというように段々に練習をしていくとしやすい。手を突く練習も初めから立っている位置からせず、最初は中腰の位置から練習すると楽である。またひっくりかえることも、後にひっくりかえる方は別段容易い仕方はないが(前にかえる方は最初のうちは右足の前に出ているとき)、左の手では前に説明しておいた天神真楊流の突き方をし、同時に右の手を、起倒流の使い方にして転がると都合がよい。