(jour 24) Conférence sur le jûdô Kôdôkan – 7 (2/2)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô kôgi dai-nanakai 講道館柔道講義 第七回 (Conférence sur le jûdô Kôdôkan - 7) ». Kokushi 國士. Février 1900.

 

 

Ce à quoi il faut encore veiller est au ménage du dojo. Il faut y porter une attention constante. Ainsi, il est bon de refaire le ménage au moment de commencer l’entraînement. Lorsque l’on doit s’entraîner dans un dojo où le ménage a été négligé, il ne faut pas se contenter de passer simplement le balai mais passer un chiffon humide, ou bien balayer après avoir répandu du marc de thé imbibé afin que la poussière y adhère. Comme il est inévitable d’aspirer de la poussière que l’on marche dans la rue ou que l’on soit chez soi, il est bien évident qu’on ne peut empêcher qu’il y en ait un tout petit peu dans dojo mais il faut prendre toutes les précautions hygiéniques pour la réduire autant que possible. Et puis, comme cela déconcentre et gêne la pratique lorsqu’en cours d’entraînement nos yeux tombent dessus ou qu’on se prend les pieds dedans, il faut faire en sorte qu’il n’y ait pas même un bout de papier ou une peluche sur le sol. Ensuite, pour les tatamis, quand leurs fils de couture sont détendus ou que leur surface est déchirée, comme cela déconcentre aussi et est dangereux, il faut s’employer à que cela arrive le moins possible. Quand on s’entraîne dans des dojos avec ce type de dégradations, il faut le plus possible pratiquer hors de ces zones abimées.

Enfin, avant les randori, il faut éviter de boire de l’alcool ou de l’eau. Quand on consomme de l’alcool en grande quantité, c’est mauvais pour le corps et l’esprit mais il est bien évident que c’est totalement inapproprié pour la pratique, même si une toute petite quantité ne cause pas tant de dommages que cela. Toutefois, comme il est très difficile de distinguer entre petite et grande quantité, il faut établir la règle selon laquelle la pratique du randori n’est pas possible quand on a consommé de l’alcool. Quant à l’eau, rien n’empêche d’en boire en petite quantité avant l’entraînement. On doit toutefois s’abstenir d’en boire en grande quantité, que ce soit avant ou après l’entraînement. Et tout particulièrement avant, où on s’efforcera de ne pas boire.

それからまた注意しておきたいのは、道場の掃除である。これは不断によく行届いているようにせねばならぬ。その上稽古を始めるとき、さらに掃除するがよい。もし掃除を怠っておった道場で稽古をする必要のあるときは、単に箒で掃くだけに止めず、湿った雑巾をもって拭うか、濡れた茶粕の類を撒いておいて、それに埃の附くようにして掃くかすることが必要である。道を歩いておっても、家の内にいても、少々くらいの埃を吸うことはやむを得ぬことであるから、道場ででも少々くらい埃の立つことは仕方のないこととしておいてもよいが、出来るだけ埃を減ずることは衛生上心を用いねばならぬことである。それならまた稽古中に目障りになったり、引っかかったりするものが足元にあると、気が散って修行を妨げるから紙切でも糸屑でも、そんなものは一つも落ちておらぬようにせねばならん。また畳糸が弛んでいても、畳の表が破れていても、気が散ったり危険があったりするから、なるだけそのようなことのないようにしなければならぬ。そのような損所のある道場で稽古するときは、なるだけそんな損所のある場所を避けて稽古するがよい。

最後に乱捕の前に、酒を飲むことと水を飲むこととを戒めておかなければならぬ。多量に酒を飲むときは、心身に害を及し、修行上不都合なるはもちろんのことであるが、ごく少量の酒は強いて害をなさぬわけである。しかし少量と多量との区別は、はなはだむつかしいことであるから、酒気を帯びているときは、乱捕の修行は出来ぬという原則を立てておくことは必要である。水は少量にさえ飲まば稽古の前にでも差支はない。しかし多量に飲むことは、稽古の前後を問わず、慎まなければならぬ。ことに稽古の前にはなるべく飲まぬ方がよい。