(jour 5) Conférence sur le jûdô Kôdôkan – 2 (2/5)

 

 

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô kôgi dai-nikai 講道館柔道講義 第二回 (Conférence sur le jûdô Kôdôkan - 2) ». Kokushi 國士. Décembre 1898.

J’ai d’abord appris le jûjutsu de l’école Tenjin shin.yô auprès d’un homme nommé Fukuda Hachinosuke puis, après sa mort, j’ai étudié les kata de cette même école avec Iso Masatomo (le grand-père de l’actuel Iso Mataemon) et, après son décès, j’ai pratiqué le jûjutsu de l’école Kitô avec Iikikubo Tsunetoshi [NDT : peut se lire Iikubo Kônen] mais, alors même que la Tenjin shin.yô et la Kitô sont toutes deux des écoles de jûjutsu, elles ne se focalisent absolument pas sur les mêmes points et tandis que les kata de la seconde ont été développés à partir des projections de lutte en armure [NDT : yoroi kumi.uchi], ceux de la première ont été conçus comme une pratique pour soit projeter, soit frapper, soit saisir quelqu’un en habits de tous les jours, et c’est pourquoi il y a une telle différence et dans leur méthode, et dans leur esprit. Et, sur certains points, elles sont même en totale opposition.

L’école Kitô a développé les techniques de projection [NDT : nage waza] jusqu’au paroxysme du raffinement au point que si un néophyte regardant ses kata ne comprendra bien évidemment pas en quoi cela peut-il bien être un entraînement à la projection, même un spécialiste, à moins d’être une personne d’une grande maîtrise, n’en percevra pas le sens global. Quant à l’école Tenjin shin.yô, si elle n’offre pas une étude aussi subtile des techniques de projection, comme elle propose toutes sortes de procédés précis pour ce qui est de frapper ou saisir, lorsque l’on étudie ces deux écoles, leurs forces et faiblesses se compensent, et cela est grandement utile à la méthode de combat dans son entièreté. Pour ma part, je les ai travaillées toutes deux et, comme il m’a été donné d’en étudier d’autres, j’ai souvent eu, chaque fois que je rencontrai un maître de l’une d’elle, l’occasion d’écouter de nombreuses histoires et d’échanger, tantôt à partir des documents de transmission [NDT : densho], tantôt des traditions orales. Il y a eu, lors de ma période de pratique, un hasard particulièrement heureux. En effet, à cette époque, des maîtres des écoles anciennes étaient encore vivants et désireux de transmettre ce qu’ils avaient appris à grand peine mais désespérés parce qu’alors personne n’était prêt à les écouter avec passion, et c’est pourquoi, sans que j’aie à les solliciter, de leur propre initiative, ils venaient vers moi et me disaient des choses comme : « Il paraît que vous vous intéressez grandement au jûjutsu et, pour ma part, je pense avoir pu comprendre quelques menues choses de mes années de pratique et, comme je trouve dommage de mourir sans les avoir transmises à quiconque, je souhaiterais vous en entretenir. » et ils m’ont parlé sans rien garder par devers eux, certains volubilement, y compris de choses qu’autrefois aucun professeur n’aurait enseigné volontiers même à ses disciples. Et puis, alors, comme de nombreux documents de transmission étaient vendus que ce soit dans les échoppes temporaires que l’on voit dans les manuels illustrés ou chez les antiquaires, je les achetais et les collectionnais chaque fois que je dessus et c’est au travers eux que j’ai pu connaître des écoles que je n’avais pas pu étudier directement.

自分は、最初福田八之助という人に就き天神真楊流の柔術を学び、福田氏の歿後磯正智という人(今の磯又右衛門氏の祖父)につき同流の形を研究し、磯氏死去の後、飯久保恒年という人に就き起倒流の柔術を修行したのだが、 起倒流と天神真楊流とは同じ柔術の中でも、よほど主眼とするところが違っていて、起倒流の形は、もと鎧組打の投手として工夫したものであり、天神真楊流の形は、平服のものを、あるいは投げ、あるいは当て、あるいは捕える修行として工夫したものであるから、おのおの仕方にも心を用うる点にもよほど相違がある。ある事柄は全く反対の点もある。

起倒流は、投業については最も巧妙のところまで工夫を進め、その形を素人が見ては、なぜそれが投業の稽古になるか分らぬはもちろん、専門家でもよほど出来る人でなければ、その全体の意味合が分らぬくらいである。天神真楊流の方は、投業についてはそれほど高尚な研究はしてないが、当てたり捕えたりすることにつき、いろいろ精密なる工夫がしてあるからこの二流を学ぶときは、長短相補うて、勝負の方法全体に通ずるに大層便利がよい。自分はこの二流を学んで、ほかの諸流につき研究する便利を得たから、諸流の師範に会うたびごとに、いろいろ話を聴き、または互いに伝書だの口伝だのの交換をして得たところは多かった。自分の修行中、偶然に自分に取って大層幸いなことが一つあった。それは当時まだ昔の古い諸流の先生たちが生きておって、だれかにそのせっかく学んだことどもを伝えたくはあるが、だれも熱心に聴いてくれるものはなしとて嘆息しておった時分であったから、こちらから頼むを待たず向うからわざわざ出掛けてきて、貴様は大層柔術に御執心だそうです、私は多年柔術を修行して、いささか得たところもあるつもりですが、このままだれにも伝えず、死んでしまうも残念ですから、まず貴様にお話をしておきたいと思いますなどといって、いろいろのことを話していった人もあったくらいで、どの先生も昔はその門人にすら容易に教えなかったことをも、自分には腹蔵なく話してくれた。また当時は往来にある干店だの、古道具屋だのに、諸流の伝書が幾らも売物に出ていたから、見当りしだいにそれらを買い集め、それらについて自分が直接に学ばなかった諸流のことを知ることが出来た。