(jour 3) Conférence sur le jûdô Kôdôkan – 1 (3/3)

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Kôdôkan jûdô kôgi dai-ikkai 講道館柔道講義 第一回 (Conférence sur le jûdô Kôdôkan - 1) ». Kokushi 國士. Novembre 1898.

Pour répondre d’abord à l’interrogation quant à savoir si le jûjutsu est une invention des Japonais ou quelque chose importé de Chine, je pense pour ma part que c’est entièrement dû à l’ingéniosité des Japonais et que ce n’est pas venu du continent. La raison en est que le jûjutsu et le hakuda ou kenpô chinois sont totalement distincts et l’on pourrait dire que leur degré d’évolution diffère du tout au tout. On peut considérer le hakuda comme la partie la plus fruste du jûjutsu. Je suis persuadé que les aspects raffinés du jûjutsu n’ont jamais effleuré l’esprit de quiconque, non seulement en Chine mais dans aucun autre pays non plus. Je pense que c’est vraiment là un objet de fierté pour les Japonais à l’échelle mondiale. Alors, peut-être que certains se disent que, si la partie subtile du jûjutsu est entièrement due aux Japonais, peut-être que ce sont les Chinois qui en ont d’abord enseigné la part grossière, mais, là encore, je ne pense pas qu’il soit approprié de la considérer comme transmise de Chine. La raison en est que, même si je ne pense pas que de toute antiquité on projetait ou appréhendait les gens avec des techniques sophistiquées, l’origine d’un type de jûjutsu que l’on nomme l’école Take-no-uchi remonte aussi loin que la première année de l’ère Tenbun [NDT : (peut aussi se lire Tenmon) 1532], soit plus de 100 ans avant l’an 2 de l’ère Manji [NDT : 1659], année de la naturalisation de Chin Genpin, et il ne fait donc aucun doute que le jûjutsu existait au Japon avant celui-ci. En outre, on trouve par exemple l’expression « prise de yawara » dans le livre Kuyamigusa paru quelques 13 ans avant cette même naturalisation et, si l’on considère aussi qu’il est souvent fait référence notamment au kumi.uchi dans d’autres ouvrages anciens, on peut penser que quelque chose de semblable au hakuda chinois pré-existait à l’arrivée de Chin Genpin. Et même si ce dernier a eu un quelconque rapport avec le développement du jûjutsu japonais, on peut penser que cela n’a pas excédé un léger apport supplémentaire à ce qui aurait été l’évolution naturelle du jûjutsu sans lui. Les autres théories, comme celle d’Akiyama Shirobee, peuvent aussi être vues comme ayant été fabriquées pour toutes sortes de raisons.

On aura de ce qui précède compris que le jûjutsu est une invention des Japonais et que ses procédés sont divers mais, pour sa genèse, quant à savoir qui l’a initié et quand, je ne saurais le dire précisément de mes recherches jusqu’à maintenant. Depuis trois ou quatre cents ans, progressivement, toutes sortes de méthodes ont vu le jour tandis que de nombreuses personnes y réfléchissaient, que certaines se concentraient sur la façon de ligoter, d’autres sur celle de projeter, d’autres encore sur la manière de frapper des poings et des pieds, et, en outre, diverses distinctions sont apparues dans la façon de les enseigner, ce qui fait que finalement, cela s’est divisé en d’innombrables écoles et branches. Comme je connais globalement et l’origine et l’enseignement des principales, j’en parlerai une prochaine fois.

さて柔術は、本邦人の工夫したものか、支那から来たものかという疑問を先に解こうが、自分は柔術は全く本邦人の工夫したものであって、支那から来たものでないと思う。その訳は、柔術と支那の白打とか拳法とかいうものとは、よほど異なったもので、いわばその進歩している度合において雲泥の違いがある。白打は、柔術のごく卑近なる部分として見てよろしい。柔術の高尚なる部分は、支那のみならず、世界各国いずれの国の人の思想にも浮ばなかったことと信ずる。これは全く本邦人が世界に誇ってもよい事柄と思う。そこで柔術の高尚なる部分は、全く本邦人の工夫により成ったとしたところで、最初その卑近なることを教えたのは、支那人ではないか、と問う人もあるかもしれぬが、それも支那より伝来したとするは穏当でなかろうと思う。なぜならば、往古個人が巧みなる業を用いて、人を投げたり捕えたりしたことのあるは措いて思わざることとしても、かの竹内流という一種の柔術の起原は、遠く天文元年にあって、陳元贇帰化の年、万治二年を距[へだた]ること百数十年の以前にあれば、陳元贇以前に本邦に柔術ありしことは疑いなし。また陳元贇帰化の年より十三年ほど前に出版になった『悔草』という本の中にヤワラ取手等の言葉あり、その他古き書物などの中にしばしば組打等のことあるを見ても、支那の白打くらいのものは、すでに陳元贇以前にもあったと思わる。仮に陳元贇が、本邦柔術発達の上に多少の関係あるものとしても、陳元贇を待たずして自然に発達すべき柔術の上に、幾分かの力を加えたというくらいなことに過ぎぬと思わる。かの秋山四郎兵衛云々の説のごときは、種々の理由よりして構造したるものかと思わる。

柔術は、本邦人の工夫によりて成り、その仕方も種々あることは今までの話で分ったろうが、柔術の一番初めは、だれが工夫し、いつ起ったのかということになると、今日まで調べたところでは、はっきり分らない。まず三、四百年前から段々といろいろの人が工夫して自然にいろいろの仕方が出来、ある人は捕縛をもっぱらとし、ある人は投げ倒すことをもっぱらとし、ある人は打ったり蹴ったりすることをもっぱらとし、またその教授の方法にも、いろいろの区別が出来、ついにあまたの流派に分れるようになったのである。重なる流派の起原も、教育も、大略は分っているから、他日講述するつもりである。