(jour 26) A propos de la mission du Kōdōkan (4/5)

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Kōdōkan no shimei ni tsuite 講道館の使命について (A propos de la mission du Kōdōkan) ». Sakkō 作興. Janvier 1927.

Certains se demandent peut-être ce qu’il en va des infrastructures sur le plan de l’esprit. Sur ce point, voici ce que j’ai en tête. L’idée est, d’un côté, d’insister plus encore que par le passé dans l’instruction dans le dojo et, conjointement à l’exercice technique, de placer de l’énergie dans la formation intellectuelle et morale. Pour ce qui est de l’orientation, il en allait déjà de même jusqu’ici mais, par manque de relais, ce domaine n’a pu être investi comme je l’entendais. C’est pourquoi, depuis cette année, dans le dojo du Kōdōkan de Shimotomizaka, j’ai demandé à M. Munakata [NDT : Munakata Itsurô (1866-1941)], 5e dan du Kōdōkan, qui a été par le passé secrétaire du Kōdōkan, et a occupé des fonctions d’importance dans le secteur de l’éducation en étant notamment professeur à l’École normale supérieure de Tokyo, superviseur des élèves, proviseur de divers collèges, en tant que secrétaire et instructeur, de se charger, en plus de son travail administratif très prenant, de l’instruction dans le dojo. Je ne sais pas si, face à un grand nombre de pratiquants, cela pourra améliorer les résultats de façon satisfaisante mais c’est là un premier pas pour employer plus d’énergie encore sur cet aspect.

Tout cela concerne le plan pratique, mais, dans le même temps, j’ai l’intention de ne pas négliger les infrastructures de recherche. A mesure que la base matérielle du Kōdōkan se renforcera, je pense rassembler des savants et les faire aboutir dans leurs recherches concernant notamment les méthodes d’application en éducation intellectuelle et éducation morale du principe du judo que j’ai moi-même initié. Si l’on étudie tous les problèmes éducatifs à l’aune du principe d’utilisation la plus efficace de la force de l’esprit et du corps, toutes sortes de réalités autrefois négligées se révèleront, des domaines autrefois délaissés par les pédagogues seront étudiés, et je suis persuadé que l’on pourra ouvrir de nouveaux champs en pédagogie.

それでは、精神的方面における施設はいかにするつもりかと問うものがあるであろう。それに関しては、まず左のような考えを有っているのである。一面道場において従来より一層訓育に重きを置き、技術の練習と相俟って、智・徳の訓練に力を入れる考えである。従来とても、方針としては同様であったが、何分手不足で、思うようにその方面に力を入れることが出来なかったのである。それで、本年から、講道館下富坂道場においては、かつて講道館の幹事でもあり、東京高等師範学校の教授、生徒監、諸方の中学校長等、教育界において枢要の職に就いていた宗像講道館五段を、幹事兼指南役として、講道館の道場の事務に鞅掌せしむるほか、道場における訓育に力を尽さしむることにしたのである。多数の修行者に対して、それだけで十分の成績が挙げられるかどうか分らぬが、 これはその方面に一層の力を用いる第一歩としての行動である。

これは実際方面のことであるが、同時に研究上の施設を怠らぬつもりである。漸次講道館の物質上の基礎が鞏固になるに従って、学者を集め、自分が始めた柔道の原理を、智育・徳育に応用する方法等に関する研究を大成せしめたいと考えている。心身最有効活用の原理に基づいて、教育上諸般の問題を研究してみれば、従来等閑に附せられていた種々の事実が明らかになり、従来教育家があまり手を着けていない方面のことが研究されて、教育上新局面を開くことが出来ようと思う。