(jour 21) Souhaits à l’égard des professeurs de jūdō (3/4)

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Jūdō no kyōshi ni tai suru kibō 柔道の教師に対する希望 (Souhaits à l'égard des professeurs de jūdō) ». Yūkō no katsudō 有効乃活動. Octobre 1919.

II. Être résolu à constamment se consacrer tout entier à sa fonction

a – Respecter scrupuleusement ses horaires de travail sans absentéisme

Parmi les nombreux professeurs de jûdô, certains sont insouciants et enclins à considérer qu’il n’est pas particulièrement gênant de s’absenter de son travail. Ces gens-là s’absentent non seulement toujours au moindre prétexte, mais il leur arrive fréquemment, s’étant par trop éloignés à l’occasion d’une pause, par exemple, de ne pas rentrer pour l’heure de début des cours. Il leur arrive aussi d’être en retard pour l’entraînement quotidien. De tels agissements ne sauraient être tolérés quelle que soit l’activité, mais c’est plus intolérable encore de la part d’un professeur. Tous les professeurs doivent montrer aux élèves l’exemple de l’application dans leur travail, et tout particulièrement le professeur de jûdô qui, alors qu’il doit s’efforcer d’expliquer par le discours que l’enseignement du jûdô réside en utiliser le plus efficacement la force de l’esprit et du corps, le démontrer par le kata et s’attendre à sa mise en application, ne saurait, à l’inverse de cela, être lui-même l’exemple de l’absentéisme et du retard. Et si cela doit être grandement blâmé, ce n’est pas seulement parce que le temps d’entraînement s’en trouve amputé, mais parce qu’absences et retards émoussent l’esprit d’attention des élèves.

b – Faire en sorte qu’il n’y ait aucune défectuosité dans les équipements du dôjô

Comme il faut amener les élèves à considérer le dôjô comme un lieu sacré, il convient de le maintenir propre sans négliger la moindre réparation afin que l’esprit s’avive naturellement sitôt que l’on y pénètre. Il arrive également, lorsque les tatami sont abîmés ou mal joints, que l’on se blesse en s’y accrochant les orteils. Il faut ensuite bien veiller au quotidien à faire le ménage afin que de la poussière ne s’échappe pas des tatami. Si j’en juge à partir de mes souvenirs de tous les dôjô que j’ai visités, c’est là le défaut le plus commun. Pour ne pas que de la poussière s’élève dans le dôjô, il faut, d’une part, empêcher celle de l’extérieur de pénétrer en le fermant hermétiquement hors des heures d’entraînement et, d’autre part, en sus, l’enlever avec un bout de chiffon humide par exemple. Quoi qu’il en soit, faites preuve d’imagination, mais je souhaite que cet objectif puisse être pleinement atteint.

c – Lors de l’entraînement, promener son regard sur l’ensemble du dôjô et être prêt à enseigner avec bienveillance point par point à la moindre erreur dans la façon de pratiquer

C’est certes là quelque chose d’éprouvant mais, ce faisant, l’esprit des élèves reste constamment attentif, la technique progresse vite, et il n’y a pas non plus de risque de blessure.

d – Étudiez chaque élève individuellement

Il ne faut pas oublier, chaque fois que l’occasion se présente, de faire des remarques pertinentes sur les plans de l’esprit, de la technique et de l’hygiène.

e – Prenez contact avec les professeurs des autres disciplines

Si tel élève néglige son travail scolaire, en collaboration avec ses professeurs, encouragez-le aux études et, si l’attitude de tel autre est inadmissible, il faut, bien sûr en coopération avec les autres enseignants, s’efforcer de la rectifier. En agissant ainsi, il ne fait aucun doute que le professeur de jûdô aura la confiance des autres professeurs et que le sentiment vis-à-vis du jûdô lui-même s’améliorera encore par rapport à aujourd’hui.

第二 常におのれの任務を完全に尽そうと心掛けること

(い)欠勤せず勤務時間を正確に守ること

多数の柔道教師の中には、磊落な人もあって、欠勤することを格別不都合のことと思っていない向きもある。そういう人は、平素も些少の故障のため欠勤することもあるが、休暇の際など遠方に行って学業の始る時までに一戻ってこぬことが往々ある。また日常の稽古時間にも遅参することがある。そのようなことは何業に従事する人にも戒むべきことであるが、ことに教師には不都合なことである。すべて教師は生徒に勤勉の摸範を示さなければならぬものであるが、取り分け柔道の教師は、柔道の教えであるところの心身の力を最も有効に使用するということを口に説き形に示してその実行を期することを努めねばならぬのに、これに反して、自ら欠勤遅参の実例を示すようなことではならぬ。欠勤遅参のため、稽古時間が減るばかりでなく、生徒の緊張したる精神を鈍らせるようになるから、大いに戒めなければならぬことである。

(ろ)道場の設備に欠陥のないようにすること

道場は神聖なものと生徒に考えさせておかなければならぬから、修繕を怠らず清潔にして、その中に一這入れば自然と精神が緊張するようにしなければならぬ。また畳に破損したところがあったり、合せ目が透いたりしてしると、足の指が引掛って怪我をすることがある。それから平素注意を欠いてはならぬことは畳から塵の出ぬように掃除をしておくことである。諸方の道場を見廻った時の記憶から考えると、この欠陥が一番多いようである。道場に塵の立たぬようにするには、稽古時間外には密閉しておいて外からの鹿の這入らぬようにすることが一つであるが、また一つには、湿った布片などで塵を拭き取ることもしなければなるまい。ともかくも百方工夫を凝して十分にその目的の達せられるようにして欲しいものである。

(は)稽古の際は、道場全体に行き渡るように目を配っていて少しでも間違った稽古の仕方をするものがあれば、いちいち懇篤に教えるように心掛けなければならぬ これはずいぶん骨の折れることではあるが、かくすれば生徒の精神も始終緊張していて技術も早く進み、怪我をする恐れもない。

(に)生徒を個人的に研究して 機に望み折に触れて、精神上、技術上および衛生上適切なる注意を与えることを忘れてはならぬ。

(ほ)他の学科の教師と連絡を取り 学業を怠るものがあれば、その教師と協力して勉強を勧告し心掛のよろしくないものがあれば、やはりほかの教師と共々にその矯正に力を尽さなければならぬ。かくすれば、柔道の教師は他の教師から頼みにされ、柔道そのものに対する感じも必ず今日よりも一層よくなるに相違ない。