(jour 10) Mission des pratiquants de jūdō (1/4)

Traduction de travail par Yves Cadot de :
Kanō Jigorō. « Jūdō shugyōja no ninmu 柔道修行者の任務 (Mission des pratiquants de jūdō) ». Yūkō no katsudō 有効乃活動. septembre 1919

Clarifiez le but final

Les personnes qui pratiquent le judo ne se limitent pas à celles qui l’ont commencé en ayant nécessairement compris dès le début son but ultime. Toutefois, une fois engagé dans cette voie, il faut le clarifier au plus vite, et se comporter, lors de la pratique, c’est évident, mais aussi dans sa vie quotidienne, en permanence avec cet objectif en ligne de mire. Le but final du judo n’est autre que l’objectif ultime de l’homme, et je le définis comme étant de se compléter soi-même et de contribuer à la société. Se compléter soi-même et contribuer à la société peut apparaître difficilement compatible mais, en réalité, cela peut se faire en harmonie. Contribuer à la société ne peut se faire pleinement qu’une fois l’homme complété et, se compléter, également, n’est pas chose possible hors de la société. Dans la majorité des cas, ces deux aspects se complètent et se soutiennent mutuellement. Ainsi, puisqu’ils peuvent être compatibles, les pratiquants de judo ne doivent pas, tandis que, d’un côté, ils travaillent à se compléter, oublier dans le même temps de contribuer à la société. Je vais maintenant essayer de m’en expliquer au travers de différentes situations de la pratique ou de la vie quotidienne.  

終局の目的を明らかにせよ

世の柔道を修行する者は必ずしも最初より柔道の終局の目的を理会してこの道に入るとは限っておらぬ。しかし一度この道に入った以上は、一日も早くその目的とするところを明らかにして、修行の際はもちろん、日常の生活においても終始その目的を眼中に置いて行動せねばならぬ。柔道の終局の目的とは、とりもなおさず人間の終局の目的であって予はこれをおのれを完成し世を補益するにあると説いている。おのれを完成することと世を補益することとは一見両立しにくいことのようにも見えようが、実際においては調和し得るものである。世を補益するには、完成した人を待って始めて十分のことが出来るのであり、おのれを完成することも世と没交渉で出来るものでない。多くの場合、この二つの事柄は相待ち相助ける関係になっているものである。かくこの両者は両立し得るものであるから、柔道の修行者は、一面おのれの完成を図りつつ同時に世を補益することを忘れてはならぬ。これを修行上または日常の生活上いろいろの場合に当嵌めて説いてみよう。