(jour 241) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (52/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

En réfléchissant à partir de ce que j’ai dit précédemment, on comprend combien ce principe est efficace pour que les gens contrôlent leurs émotions. Qu’une domestique, apportant le thé, par exemple, en renverse par erreur est quelque chose qui arrive fréquemment. Si, alors, son maître la gronde en levant la voix, elle panique, elle se prend les pieds dans le cendrier, renverse le nécessaire à feu, et une fois brûlé le tatami, c’est elle, au contraire, qui en veut à son maître. Selon le principe de bonne utilisation de l’énergie, se fâcher en élevant la voix est envisageable si cela a un effet mais on constate plutôt le résultat inverse. Dans un tel cas, si on la réprimande doucement, qu’on la cajole comme si on s’inquiétait qu’elle s’en soit renversé sur son kimono, la domestique sera sincèrement reconnaissante de l’attention de son maître et regrettera son étourderie. Dans ces deux cas, ion a certes mobilisé de l’énergie mais il me semble que l’on peut dire que, dans un cas, on en a fait une mauvaise utilisation et, dans l’autre, une bonne. Quand les parents réprimandent les enfants également, si on le fait sans réfléchir aux situations où l’on s’emporte pour un rien, l’enfant se dit quelque chose comme « et c’est reparti », se replie en lui et n’écoute pas mais, si les parents perçoivent la bonne occasion, font des remontrances pertinentes en veillant à leurs paroles, l’enfant écoutera respectueusement chacune d’elles et les appliquera scrupuleusement. Et ce parce que, pour une même énergie mobilisée du côté du parent, dans un cas elle est bien utilisée et, dans l’autre, non.

De ce que j’ai progressivement décrit, je pense que, comme la bonne utilisation de l’énergie développe pleinement les capacités individuelles, que la prospérité mutuelle permet l’harmonie et la collaboration de la société et, qu’associées, elles permettraient de réaliser la prospérité de l’État, il ne fait aucun doute que pour secourir notre pays qui est dans l’impasse sur les plans de l’économie et des finances, de la morale et de la pensée, il s’agit des principes les plus adéquats. Alors, quand on examine le troisième point qui concerne ce que l’on doit faire pour venir au secours des relations internationales actuelles, je pense qu’il n’y a là encore pas d’autre choix que de s’en remettre à ces principes.

以上述べたところから考えても、この主義は、人々が心を修める上にいかに有効であるかが分ります。世間に往々あることですが、女中が茶などを持ってきまして、過ってそれを零[こぼ]します。その時、主人が声を荒立てて叱[しか]ると、女中が狼狽[ろうばい]して、煙草盆に蹴躓[けつまず]いて、火入をひっくりかえし、畳に焼焦を拵えた上、かえって主人を恨みます。精力善用主義に依れば、声を荒立てて叱ることが、効果のあることならばそれもよろしかろうが、むしろ反対の結果を見ます。そういう場合に、穏やかに戒めて、そこもとの着物に零れはしなかったかというふうに愛撫[あいぶ]してやれば、女中は心から主人の情を有難がり、自分の粗忽[そこつ]を悔ゆるようになります。いずれの場合にも、精力を働かせたに相違はありませぬが、一方は悪用し、一方は善用したというてもよかろうと思います。親が子供を戒めるにも、あまり口喧[やかま]しく場合を考えずに叱ると、子供はまた始ったかというふうに、身を入れて聞かぬようになってしまいますが、親がよく機会を見、言葉にも注意して適切な訓戒をすれば、子供はいちいち謹んでそれを聞き必ず守るようになります。同じ働かした親の精力が一方は善用され、一方は善用されないからであります。

段々述べましたような次第で、精力善用は個人の力を充実せしめ、自他共栄は社会をして融和協調せしめ両者相待って国家の隆昌を実現せしむるのでありますから、経済財政の上にも、道徳思想の上にも行詰っている我が国の現状を救うに、最も適当なる主義であることは疑いの余地がなかろうと思います。それでは、第三の今日の国際関係を救う上にはどうかと考えてみると、これもやはりこの主義に依るよりほかはなかろうと思います。