(jour 239) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (50/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

Si on emploie son énergie à ce genre de choses, je pense que ne survient rien qui nécessite ni de se mettre en colère, ni de donner lieu à se plaindre. En outre, dans la majorité des cas, inquiétudes ou disputes sont inutiles. L’inquiétude est un état d’esprit qui naît de l’hésitation sur la voie à suivre, quand on se demande si on doit prendre à droite ou à gauche, or, si on y réfléchit autant qu’il se doit, qu’on demande les renseignements dont on a besoin, que l’on vérifie ce qui doit l’être, il doit être possible d’en arriver à une décision. Hésiter inutilement là-dessus est un gâchis d’énergie. Il en va de même pour les disputes : quand votre point de vue diffère avec quelqu’un, on peut confronter nos arguments ou peser le pour et le contre. Et, si on ne parvient pas à accorder nos points de vue, cela doit se conclure en s’accordant mutuellement le bénéfice du doute. Quand cela n’est vraiment pas possible, on doit trancher par le truchement d’une tierce personne. Sinon, en se querellant à l’infini, chaque partie dépense en vain de l’énergie sans qu’il y ait quoi que ce soit à y gagner.

そういうことに精力を働かしていれば、怒る必要もなく、不平を起すようなことも生じてこまいと思います。また、煩悶とか喧嘩とかいうようなことも、必要のない場合が多い。煩悶は右に行くべきか左に行くべきか、その進むべき方向に迷うて生ずる精神状態であるが、それらは考えるだけ考え、聞くべきことは聞き、調べる必要のあることは調べてみれば、何とか判断の付くはずである。それを不必要に愚図愚図[ぐずぐず]しているのは、精力の徒費であります。喧嘩も同様で、人と意見が異なれば、説を闘わせるは可なり、利害の打算をするもよろしい。しかる上で、意見が一致しなければ、互いに譲り合って解決すべきである。それがとうてい出来ぬ場合には、第三者に仲裁をしてもらって決定すべきであります。かくせずして、いつまでも争っていれば、双方とも無駄に精力を消耗して、何も得るところがありませぬ。