(jour 237) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (48/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

Si arriver en retard à l’école est inconcevable, partir trop tôt de chez soi n’est pas non plus souhaitable. On a souvent tendance à gâcher dix ou vingt minutes avant de partir pour l’école. C’est là quelque chose que ce principe ne tolère pas. Même dix ou vingt minutes doivent être employées à un travail adapté. Il y a maintes choses de possibles si on en a l’intention, comme ranger son bureau, la pièce où l’on étudie, ou faire le ménage. A l’école, il arrive que les enfants aient le regard dans le vague sans écouter sérieusement ce que dit le professeur. Il faut corriger cela également en les éduquant avec ce principe.

学校に通うにも遅れてはなりませぬが、家を早く出過ぎてもよろしくない。学校に出る前にわずか十分や二十分の時は往々無駄にする傾きがあります。この主義はそういうことも許さぬのであります。十分、二十分の時でもその時間に相応した仕事をすべきである。机の上や強勉室の整頓[せいとん]でも、掃除でも、しようと思えばすることは幾らでもあります。学校で子供が先生の話を真面目に聞かずに、脇見[わきみ]をしているようなことがあります。そういうこともこの主義で躾[しつ]けて矯正しなければなりませぬ。