(jour 218) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (29/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

A l’instar du budget familial, pour les finances du pays également, on doit les attribuer intelligemment à ce qui est nécessaire afin qu’il n’y ait pas le moindre gaspillage. Quand on ne veille pas à ce qu’il n’y ait pas déséquilibre dans les attributions en toutes choses telles que la croissance, l’éducation, l’armement, les routes, les chemins de fer, les ports, etc., ce pays ne saurait se développer sainement. Et, bien que notre pays, parmi les grandes puissances mondiales, soit plutôt une vieille nation, il ne met pas pleinement sa richesse à profit. Il y a toutes sortes de raisons à cela mais, parmi elles, il me semble qu’il ne fait aucun doute que c’est parce qu’il y a beaucoup de gaspillage dans les dépenses concernant l’habillement, la nourriture, l’habitat ou les relations sociales. Pour envisager un plein développement des capacités de notre pays, nous devons étudier en profondeur les méthodes d’habillement, d’alimentation ou de socialisation et éliminer le gaspillage, afin de pouvoir vivre plus efficacement. L’idéal serait, pour les vêtements, qu’ils soient hygiéniques, confortables, durables et de belle apparence, peu coûteux et fabriqués autant que possible à partir de matériaux locaux,  pour les aliments, qu’ils soient hygiéniques, nutritifs, savoureux, se conservant bien, peu coûteux et produits localement, pour les habitations, en plus de prendre en compte l’hygiène, la commodité, l’apparence, la durabilité et le coût, qu’elles soient, là encore, construites à partir de matériaux domestiques. Si l’on réfléchit à l’aune de ces critères, je pense que l’alimentation, l’habillement et le logement d’aujourd’hui peuvent encore être largement améliorés.

一家の家計と同様一国の財政も厘毫の無駄のないように、必要なことに適当なる配当をしなければならぬ。殖産、教育、軍事、道路、鉄道、港湾、何々と配当して一方に偏することのないようにせぬと、その国は健全なる発達をすることが出来ぬ。我が国は世界列国の中でかなり古い国であるにかかわらず、富力が充実していない。その理由は種々あろうが、その一は、疑いもなく衣食住や社交の費用に無駄が多いからであると思う。我が国の実力の充実を図るためには、衣食や社交の方法について深く研究して無駄を省き、一層有効なる生活の出来るようにしなければならぬ。衣服は衛生に適[かな]い、着心地、持ち、外観いずれもよく、費用も安く、なるべく国産の材料で拵えることを理想とし、食物は衛生に適い、栄養に富み、味も持ちもよく、費用が掛らず、なるべく国内に産するものをもってすることを理想とし、住居も衛生、便利、外観、耐久、費用等にも考慮を加え、これも出来べくは国産の材料で作るということを理想とするのである。そういう条件に照して攻究してみると、今日の衣食住は大いに改良の余地があろうと思う。