(jour 209) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (20/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

Le deuxième est le sommeil et le repos ce qui, à première vue, peut sembler comme le repos de l’énergie, et non son emploi. Mais, quand on y réfléchit bien, même pendant le sommeil, le cœur ou les poumons travaillent. C’est pourquoi, dormir ou se reposer inutilement revient à dépenser l’énergie en vain. Qu’il s’agisse de compenser la dépense d’énergie, ou qu’il y ait nécessité à accroître activement sa quantité, le sommeil et le repos sont certes une option mais, en excès, cela revient à du gâchis d’énergie. A l’inverse, si le sommeil et le repos manquent, on ne peut recouvrer l’énergie dépensée. En conséquence, il faut bien réfléchir afin qu’il n’y ait ni excès ni manque de sommeil et de repos. En addition à cela, il faut aussi prendre en considération toutes sortes de critères tels que le moment où l’on doit dormir ou se reposer.

第二は睡眠休息であるが、睡眠休息といえば一見精力の休息であって、活用でないように思われる。しかしよく考えてみると、睡眠中でも、心臓や肺臓は働いている。それゆえに、不必要に睡眠しても、または休息しても、精力を無用に消耗させることになる。精力の消耗を補うか、または積極的に精力の増進に必要ならば、睡眠も休息も可なれども、その必要を超えては、精力の徒費になる。これに反して、睡眠休息が不足すれば、消耗した精力を恢復[かいふく]することが出来ぬ。よって睡眠休息は過不足のないように、程度を考えてしなければならぬ。それからまた、どういう時間に睡眠したり、休息したりするかというような、種々の要件にも考慮を加えなければならぬ。