(jour 196) Meilleure utilisation de l’énergie et prospérité mutuelle (7/55)

 

Traduction de travail par Yves Cadot de : Kanō Jigorō. « Seiryoku saizen katsuyō jita kyōei 精力最善活用自他共栄 (Meilleure utilisation de l'énergie et prospérité mutuelle ». Seiryoku zen.yō 『精力善用』(Bonne utilisation de l'énergie). Aijitsu Kyōikukai 愛日教育会. Juillet 1925.

Nos concitoyens en sont à un point aujourd’hui où ils passent leurs journées à rechigner à l’effort, à pourchasser le plaisir, en querelles et disputes. Si cette situation devait durer longtemps, notre puissance nationale déclinera peu à peu et nous en arriverons certainement à éprouver des difficultés à nous remettre de cette décadence. C’est pourquoi on en est venu à être la risée des pays étrangers en pleine dynamique. Je pense qu’il est juste de considérer que si les États-Unis d’Amérique en sont arrivés à rejeter ouvertement nos immigrants, c’est après avoir constaté que nos concitoyens sont totalement désinvestis et désinvoltes qu’ils ont pris une décision aussi méprisante.

今日の我が国民は到[いた]るところ労を厭い、楽を追い、喧嘩小競合をして日を送っている風であります。かくのごとき有様が永く続けば、国力は漸次衰替して、その頽勢[たいせい]を挽回[ばんかい]することの困難を感ずるに至るやもしれませぬ。かような訳であるから、勢い外国から侮りを受けるようになってきます。北米合衆国が公然我が移民を排斥するに至ったのも、全く我が国民の気が弛み、油断をしている有様を見て、あのような軽蔑した決議をしたものと考えてよかろうと思います。