Butsukari renshû et Uchi komi

Suite à la parution de Promenades en judo (1) en octobre 2015, deux hauts gradés français m’ont dit que leurs premiers professeurs – qui n’était autre, pour l’un d’eux, que Me Michigami – n’employaient pas le terme d’uchi komi mais celui de bustukari pour ce même exercice. Or, comme jusque-là j’ignorais que cette appellation avait été usitée en France, j’y vois l’occasion d’une petite explication. Continuer la lecture de « Butsukari renshû et Uchi komi »