La voix (voie ?) de Kanô Jigorô !

Le 5 novembre 1929 (an 4 de l’ère Shôwa), Kanô Jigorô fait un discours, intitulé Kokumin dôtoku no konpon genri (「国民道徳の根本原理」, le principe fondamental de la morale citoyenne), devant le Centre de recherche sur l’éducation physique du ministère de l’Education (文部省体育研究所), discours qui est alors diffusé à la radio japonaise (東京放送局 Tôkyô hôsô kyoku) [1] [2].
Or, dans son émission Bîto takeshi no kyôkasho ni noranai nihonjin no nazo ( ビートたけしの教科書に載らない日本人の謎, Les énigmes concernant les Japonais qui n’apparaissent pas dans les manuels scolaires par Bîto Takeshi, Nihon terebi 日本テレビ) du 9 janvier 2012 et consacrée à la langue japonaise, Kitano Takeshi (Bîto Takeshi est son premier nom de scène), choisit précisément un extrait de cette radio-diffusion pour illustrer le ton des émissions radiophoniques de l’époque (69’28 – 69’41).

En mp3, pour le plaisir des oreilles :

Pour ceux qui se demandent ce que Kanô nous dit – au sens propre, cette fois ! -, en voici la traduction :

kano_voix

« Qu’est-ce que l’idéal ? Ce n’est autre que jita kyôei (自他共栄 Prospérité mutuelle par mon effort et celui des autres). Ne prendre en compte que soi-même sans considérer les autres ne saurait être qualifié de vie sociale ».

Un message à… capter !

___________________
sources:
[1] Kōdōkan 講道館, Kanō Jigorō 嘉納治五郎 (Kanō Jigorō), Nunoi shobō 布井書房, Ōsaka 大阪, 1ère édition 10-10-1964, édition de référence 1-1-1977, 752-3-15 p., p. 715

[2] Kanō Jigorō taikei dai-jūsankan 嘉納治五郎大系第十三巻 (Kanō
Jigorō : compendium, volume 13), nenpu 年譜 (chronologie), Hon no
tomo sha 本の友社, Tōkyō 東京, 1ère édition 30-5-1988, édition de
référence 25-12-1994, 284 p., p. 128.